Cette question est difficile à appréhender et concerne de nombreuses familles. De nos jours, les Français semblent privilégier le maintien à domicile au placement en maison de retraite. Toutefois, ils ne sont, dans l’ensemble, que très peu favorables au fait d’accueillir une personne âgée à leur domicile en raison de l’important implication que cela nécessite. En effet, ils associent l’accueil d’une personne âgée dépendante à un sacrifice de leur vie personnelle. De plus, le placement est maison de retraite est estimé plus coûteux que le maintien à domicile par la plupart des Français.

 

La prise en compte du caractère de la personne âgée

Une personne âgée qui souffre de sa solitude et qui apprécie le contact quotidien retrouvera le moral dans une maison de retraite, bien qu’elle ait déménagé. En revanche, une personne âgée au caractère autoritaire et qui sait apprécier sa liberté aura des difficultés à s’intégrer en maison de retraite.

 

Les avantages du maintien à domicile

Les personnes âgées ont leurs petites habitudes et détestent le changement. Souvent, elles insistent pour rester le plus longtemps possible au domicile où elles résident depuis de nombreuses années.

 

Un changement brusque de cadre pourrait avoir un effet négatif sur la personne âgée, d’où sa volonté de rester vivre dans un endroit connu. Il est donc primordial de prendre ce critère en compte, sans pour autant négliger celui de l’état de santé de la personne âgée dépendante.

 

Les inconvénients du maintien à domicile

La sécurité est l’un des principaux inconvénients du maintien à domicile. En effet, le risque d’accident domestique y est bien plus élevé que dans une maison de retraite où une aide humaine est présente en permanence. Il devient alors nécessaire d’effectuer certains aménagements au domicile de la personne âgée afin d’améliorer sa sécurité.

Le second inconvénient du maintien à domicile est l’isolement. En effet, la visite d’une aide médicale régulière ne permet pas de rompre l’isolement subi par les personnes dépendantes d’autant plus que certaines d’entre elles n’ont que très peu de contact avec l’extérieur ou vivent loin de leur famille.

 

Les préjugés sur les maisons de retraite

La majorité des Français semblent réticents au placement en maison de retraite d’une personne âgée dépendante. En effet, ils émettent des doutes quant aux services proposés et jugent les frais bien trop élevés. Toutefois, les hommes se montrent plus enclins au placement en maison de retraite que les femmes. C’est aussi le cas des catégories sociales supérieures.  

 

Quelle solution est la plus onéreuse ?

Même s’il est vrai que le placement en maison de retraite entraîne bien souvent des frais plus importants qu’un maintien à domicile, ce n’est pourtant pas toujours le cas. En effet, les nombreux aménagements que peut nécessiter le domicile de la personne âgée s’avèrent parfois plus coûteux qu’un placement en maison de retraite. L’aide à domicile peut également se révéler très chère, notamment si l’intervention d’une aide soignante est nécessaire. 

 

+ (0) - (0)

Une question, un renseignement ? Contactez-nous 24h/24, 7j/7 à : funeraire.urne@gmail.com.