Bien que cela ne soit pas agréable de penser à sa mort, établir un testament est important. En effet, celui-ci vous garantit qu'après votre décès, vos dernières volontés seront respectées et que vos biens seront légués aux personnes que vous aurez choisi. Pour s'y retrouver dans les différentes démarches à effectuer ainsi que dans son contenu, voici comment procéder.

 

Qui peut rédiger un testament

 

Toute personne physique en pleine possession de ses moyens (saine d'esprit et n'ayant pas subi de pression morale) peut rédiger un testament, et ce dès 16 ans. Il faut impérativement disposer de ses biens. Dans le cas des mineurs non-émancipés de plus de 16 ans, on considère qu'il dispose de la moitié des biens qu'il aurait s'il était majeur.

 

 

 

Les différents testaments

 

Il existe de nombreuses manières de rédiger votre testament, mais certains procédés sont plus sécurisants. Vous pouvez ainsi opter pour :

 

  • le testament ollographe: c'est la façon la plus simple. Il suffit que le testateur (celui qui rédige son testament) écrive sur une feuille vierge ses dernières volontés, qu'il date et signe le document. Vous pouvez le déposer chez un notaire pour éviter la perte ou le vol. Attention, il est obligatoire de le rédiger à la main, pour éviter toutes fraudes. Le cas échéant, le testament peut être soumis à une analyse graphologique. L’inconvénient de ce type de testament est que le notaire n'aura pas connaissance de son contenu et donc, ne saura pas si les désirs du testateur seront compatibles avec la loi, ce qui peut poser problème lors du leg.

  • Le testament authentique : moins secret, mais plus sûr, ce testament requiert la présence de deux notaires ou bien d'un notaire et de deux témoins. Ces derniers ne peuvent être les bénéficieras du legs, ni les conjoints ou autres personnes de la famille jusqu'au quatrième degré. Concrètement, vous allez dicter vos dernières volontés au notaire, puis le relire et signer après sa rédaction. Incontestablement, c'est la manière la plus rassurante de faire son testament. Vous avez la garantie, d'une part, de rester dans les limites de ce que la loi autorise, et d'autre part, de la quasi impossibilité de pouvoir le contester par la suite.

  • Le testament mystique : c'est le moins utilisé. Il est écrit devant notaire mais c'est le testateur qui rédige les termes, qui vont rester secrets. Le testament sera ensuite scellé et vous recevrez un accusé prouvant la réception de celui-ci. Il présente les mêmes inconvénients que le testament ollographe, sauf bien entendu, les doutes sur l'identité de celui qui rédige.

 

 

Que contient un testament

 

Le testament vous permet d'apposer vos dernières volonté. Vous pouvez ainsi notifier les conditions concernant vos souhaits sur votre sépulture, urne, incinération s'il y a lieu. Dans ce cas vous pouvez rédiger un testament crématique.

 

Vous pouvez écrire vos volontés en ce qui concerne la tutelle de vos enfants ou autre membre de la famille.

 

Le testament contiendra aussi le partage de vos biens entre les différentes personnes que vous aurez choisies. Attention, les membres de votre famille sont des héritiers réservataires. C'est-à-dire qu'obligatoirement, ils recevront des parts de vos biens. Vous devez donc léguer le reste de vos biens, appelé quotité disponible.

 

Les biens qui seront légués seront ceux dont vous disposer au moment de votre décès, et non au moment où vous rédigez votre testament.

 

Note : vous pouvez désigner un exécuteur testamentaire, qui sera chargé de surveiller le bon déroulement des opérations et du respect de vos dernières volontés.

 

 

Annulation, modification d'un testament

 

Il est tout à fait possible d'annuler ou de faire modifier son testament. Si vous avez choisi de faire un testament ollographe, il suffit de déchirer ou brûler le premier pour faire le second.

 

Si vous avez déposé un testament authentique chez un notaire, il faut déclarer le changement de volonté. Quoiqu’il en soit, toute modification ou annulation rende caduc le testament précédent.

 

Un tiers peut demander l'annulation du testament pour plusieurs raisons. Le non -respect de la loi, la preuve que le testament a été rédigé sous pression morale ou chantage, non-respect des formes, en cas de bénéficiaires non-autorisé par la loi. L'annulation se fait auprès du tribunal de grande instance.

 

+ (0) - (0)

Une question, un renseignement ? Contactez-nous 24h/24, 7j/7 à : funeraire.urne@gmail.com.